Une population résignée

Voilà maintenant 3 semaines que nous auscultons la crise grecque. A travers l’histoire de Maria et de ses amis une réalité plus contrastée se dessine de jour en jour: les heures de rushes que tournent pour nous Arnaud et Alexia dans la capitale grecque montrent une population résignée. Mille manifestants dans les rues d’Athènes la semaine dernière pour protester contre la reforme des retraites, c’est vraiment peu!
Imaginons le même pauvre cortège dans les rues de Paris à l’automne prochain quand le texte de loi qui recule l’âge de la retraite va venir en débat devant le parlement!
Et puis, les grecs sont peut-être moins cigales que la presse allemande les a présentés au printemps dernier et sans doute plus conscients des réalités. Ils sont peut-être aussi plus attentifs à ce que les autres pays européens ont fait pour eux et pensent de la situation dans laquelle ils se trouvent.
Nos premiers sondages en ligne auxquels vous avez sans doute participé sont riches d’enseignements:

En tout cas, la Grèce n’ a pas fini d’intéresser les autres pays d’Europe…nos confrères de France 2  utilisent les grands moyens pour trouver de « bons clients », comme on dit dans le métier.
A votre avis, Maria pourrait faire l’affaire ou vous lui préférez l’un ou l’une de ses amis ?

Publicités
Cet article a été publié dans Alexia KEFALAS, Christian DAURIAC, Jean QUATREMER, Patrice BARRAT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s